Voyages

Paris c’est la ville du bonheur #3

On se retrouve aujourd’hui avec le dernier article de la saga Paris c’est la ville du bonheur ! Je crois que cette journée était ma préférée. Pourtant ce n’est pas celle qui a été la plus chargée mais les lieux sont tellement splendides que j’ai adoré ! Je vous laisse découvrir tout ça !

À peine sortie du métro, je grimpe la rue qui mène au Sacré-Coeur. J’aime beaucoup venir ici. Je trouve cet endroit apaisant. Il y a toujours beaucoup de monde mais cela n’enlève rien au charme du monument. Et puis le quartier de Montmartre est connu pour son romantisme !

Aller, on reprend le métro et on change de rive, direction le Musée d’Orsay ! Je l’ai déjà visité et j’ai beaucoup aimé donc je vous le conseille ! Pour les infos c’est ICI. C’est un monument typique parisien avec une architecture très travaillée. L’ancienne gare a été complètement transformée dès 1979 !

Passage obligé par le Pont Alexandre III en passant devant les Invalides ! J’ai donc changé de rive en direction du Grand Palais (infos ICI) que l’on aperçoit derrière le pont. Ce dernier est très célèbre et je vous conseille vraiment d’y passer car il est vraiment magnifique.

En longeant le Grand Palais et le Petit Palais (infos ICI) par l’avenue Winston-Churchill, nous arrivons directement sur les fameux Champs Élysées et ses boutiques toutes plus belles les unes que les autres. Forcément c’est le moment dédié au shopping ! Après les efforts fournis les jours précédents, c’était bien mérité ! J’ai remonté les Champs pour arriver à l’Arc de Triomphe. C’est un de mes monuments préférés.

Et forcément, comment faire des articles sur Paris sans évoquer la Dame de Fer ? Pour la photographier sans une vague de touristes devant je vous conseille de monter au Trocadéro (ce que j’ai fait). Vous pouvez évidement la visiter, je vous mets le lien ICI pour de plus amples informations ! La Tour Eiffel est encore plus belle de nuit avec toutes ses illuminations. Elle devient magique. Cette tour de 324 mètres de hauteur date de l’Exposition Universelle de 1889. Elle qui devait être éphémère, est finalement devenue un symbole français.

À bientôt dans un prochain article… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *